Activités de loterie et période de pandémie

Activités de loterie et période de pandémie 

Face à la pandémie qui sévit, les avis sont très partagés. Certains considèrent que les activités économiques doivent continuer pour compenser, tandis que d’autres considèrent que l’arrêt limitera mieux les risques. Tel est alors le cas des activités de loterie. Pendant que Loto-Québec stoppe ses ventes de loteries terrestres, les Etats américains n’en font pas autant. 

Ce qu’il en est réellement 

Dans les Etats américains, même en période de crise, seules les ventes physiques de billets et jeux à gratter sont autorisées. Cela se fait un peu partout sur le sol américain, même dans les Etats les plus touchés comme New York. Au Québec, la décision a été pour Loto-Québec d’autoriser la vente en ligne. Cela ne pourrait se faire que sur une poignée d’Etats aux Etats-Unis et en fonction des revenus de ceux-ci. La décision pour le Canada est sans appel. Toute vente dans les loteries terrestres est stoppée durant la crise pour que celles numériques restent les seules autorisées. Cela a, entre autres, pour but d’endiguer au maximum la propagation du covid-19. Dans cette optique, bon nombre d’épiceries et stations-service sont fermés pour éviter que les gens ne sortent. Cela vaut surtout pour les personnes âgées, souvent attirées par les jeux de loterie.  Loto-Québec prend ses responsabilités très au sérieux face à la situation actuelle. Si besoin, elle est même prête à renforcer les mesures pour respecter l’état d’urgence sanitaire. La société ne compte donc pas s’arrêter au cas du Québec proprement dit. En effet, ses responsables assurent qu’ils sont en train de mettre en place des opérations de coordination avec les opérateurs d’autres provinces. 

Que va-t-il se passer pour les Etats-Unis ? 

Il faut savoir qu’aux Etats-Unis, les activités de loterie ont une place particulière. En effet, les revenus de celles-ci profitent surtout aux écoles et autres bonnes causes. La mise en place d’une adaptation numérique serait tout aussi difficile, car certains Etats n’ont pas le luxe de « se connecter ». Les seuls Etats où la loterie en ligne est possible sont la Géorgie, Kentucky, Illinois, Michigan, New Hampshire et Pennsylvanie. Dans ces 6 Etats, les joueurs peuvent acheter des billets en ligne pour participer à d’importants tirages. Dans d’autres Etats, l’option numérique est possible, mais seulement sur les grattages en ligne et promotions de deuxième chance. Actuellement, avec la crise du coronavirus, les Etats en faveur de la loterie en ligne gagne plus de poids. L’isolement et la nécessité de compenser les pertes financières représentent des arguments considérables. Malheureusement, les avis sont partagés et la légalité des loteries en ligne reste un sujet sensible. Il existe aussi la WireAct qui interdit les transmissions transfrontalières de jeux d’argent. Celles-ci peuvent, en effet, favoriser les revenus du crime organisé. Sous Obama, en 2011, la WireAct a été revue et a surtout été imposée aux paris sportifs. Pour ce qui est de la loterie en ligne, la faisabilité a été examinée sur la demande de certains Etats. Cela a donc permis aux jeux de loterie, casino et poker en ligne de trouver leur propre voie. Toutefois, à l’arrivée de Trump au pouvoir, la décision a été annulée. Pour beaucoup, c’est une faveur politique du gouvernement envers Sheldon Adelson. Ce dernier est bien connu pour être un grand donateur de l’État, mais aussi un adversaire des jeux en ligne.  

Place réelle de la loterie 

Dans plusieurs Etats américains, les cas confirmés et le nombre de décès de covid-19 augmentent de jour en jour. L’Ohio, par exemple, n’y échappe pas. Pour essayer d’endiguer la propagation, les casinos et bars sont fermés. Les mesures d’isolement et la commande de « rester à la maison » sont renforcées. Néanmoins, on constate que les billets de loterie restent en vente. Pour les vendeurs, ce n’est pas faute d’avoir essayé de sensibiliser les responsables. En effet, ceux-ci se sont plaints du fait qu’ils doivent se retrouver à moins de deux mètres des clients pour vendre. Cela va sans dire que côté sécurité, pour éviter que le virus se propage, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux. Le fait est que les billets de loterie physique sont pratiquement vitaux pour un bon nombre d’Etats américains. Ainsi, la loterie est même considérée comme faisant partie des « services essentiels ». Les opérateurs, comme The Ohio Lotteries, représentent une fonction gouvernementale essentielle. Sûrement parce qu’ils fournissent des financements incontournables pour l’éducation publique. Si aucune solution d’opérations en ligne n’est envisagée, c’est contre le covid-19 que les Etats-Unis vont finir par jouer. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Slider
Slider
Slider
Slider
Slider